Il ne vous reste plus que 30,00€ à dépenser pour avoir la livraison GRATUITE

Apprendre à consommer le CBD

Publié par Puff cbd le

Apprendre à consommer le CBD


Quelles sont les méthodes pour utiliser du CBD ?


Il existe de nombreuses méthodes pour utiliser du CBD,

ou cannabis light, mais aussi beaucoup de produits différents.
Molécule riche en vertus thérapeutiques, le CBD connaît de nos jours un véritable engouement.

Le CBD ne fait pas partie de la famille des stupéfiants, malgré son origine commune avec le THC :

la Cannabis Sativa. Bénéfique et sans effets psychotropes, il soulage le corps et l'esprit.


 Favorise le bon sommeil 
 Réduit l’anxiété et le stress 
 Apporte détente et bien-être 
 Agit comme un antidouleur naturel ;
 Soulage les inflammations cutanées ;
 Atténue les douleurs musculaires, arthritiques et chroniques.


Si le CBD fait l’objet d’une légalisation dans notre pays, il est tout de même soumis à certaines règles précises.

Sachez que quelque soit le taux de CBD utilisé, les ingrédients de bases composant les produits riches en CBD ne doivent pas afficher un taux de THC supérieur à 0,3 %.

 

Mais comment consommer du CBD ?

Quelles sont les différentes manières de l’utiliser ?



CBD sous forme de fleur de cannabis : 


Ce mode de consommation convient surtout aux adeptes de cannabis récréatif qui souhaitent réduire leur addiction. Il leur permet de remplacer la composition de leur joint par une substance naturelle et bienfaisante. 


La fleur de cannabis CBD ressemble en tout point aux têtes de weed riche en THC, mais elle ne contient aucun psychoactif. Cela dit, il n’est absolument pas recommandé de la fumer.

Pour consommer les fleurs de CBD sainement, vous avez tout de même la possibilité de les inhaler par le biais d’un vaporisateur de qualité prévu à cet effet.

Ce mode de consommation convient à un public précis :

les consommateurs de cannabis qui veulent réduire leur addiction ou remplacer le contenu de leur joint au profit d’un produit plus bienfaisant.


CBD par ingestion : 


Si le goût herbacé du chanvre dérange certains consommateurs, il est possible de l’ingérer avec une boisson ou dans un plat.

Que cela soit sous forme liquide (huile CBD) ou solide (fleurs de chanvre ou même concentrés), il est possible d’ajouter du cannabidiol à une préparation culinaire pour en réduire le goût.

Il existe également des produits alimentaires vendus complètement préparés qui contiennent du CBD (capsules, gélules, bonbons).
Ainsi, il est possible d’opter pour une infusion au cannabidiol en faisant infuser quelques grammes de fleur CBD ou une portion d’infusion toute prête dans de l’eau portée à ébullition après y avoir ajouté un corps gras (lait, beurre, huile…).

Ce dernier va permettre au cannabidiol de développer tous ses effets de manière efficace, le CBD étant lipophile.
Il est également possible d’ajouter de l’huile CBD ou des fleurs émiettées à vos recettes, qu’elles soient salées ou sucrées.

Toujours en ajoutant un corps gras, il est alors possible de créer des recettes bien-être où le goût herbacé du chanvre ne vous dérange plus.

 

Mais attention à ne pas trop faire chauffer le CBD :

préférez les recettes froides comme des vinaigrettes ou limitez la température de cuisson à 180° pour ne pas altérer la molécule et donc réduire ses effets.
Ce mode d’utilisation du CBD (infusion, produits CBD alimentaires…) rallongent le temps d’attente entre l’absorption du cannabidiol et les premiers effets ressentis car le CBD doit traverser le système digestif avant de pouvoir commencer à agir.


Bon à savoir : Vous pouvez aussi trouver des produits au CBD qu’il est possible de consommer directement : bonbons, chocolat au CBD, gélules ou capsules aux extrait de chanvre, infusion toute prête, boissons au CBD...

C’est vraiment le mode d’administration le plus simple si vous débutez dans l’univers du CBD.

Pratique, facile, et discret, vous pouvez emmener votre boîte de gélules ou vos bonbons au travail, sans que personne ne remarque que vous consommez du CBD en cours de journée.



La wax CBD :                 


La consistance de la wax CBD n’est pas vraiment solide ni liquide.

Il s’agit d’une cire qui est en fait une huile cristallisée.

On obtient la wax par extraction au CO2 supercritique de chanvre.

Il s’agit d’une technique totalement écologique, et qui n’affecte en rien les qualités sensorielles que procure le CBD.

Elle permet d’extraire les molécules odorantes de la plante.
La wax peut être consommée via vapotage à l’aide d’un vaporisateur ou cigarette électronique.

Il est aussi possible de l’inhaler en la chauffant, ou encore de l’ingérer
via des aliments afin de profiter de ses propriétés apaisantes.
Premièrement, la wax de CBD peut être consommée en dab.

Pour ce faire, vous devez vous équiper d’un dab rig, d’un bong ou d’un dabber qui permet de contenir cette forme concentrée de cannabis.


Deuxièmement, introduire votre wax CBD avec un e-liquide pour le consommer par le biais d’une cigarette électronique.

Attention, cette méthode nécessite un minimum de connaissance technique, car vous devez mélanger la wax avec du propylène glycol, et respecter un dosage précis, soit : 200 mg de CBD maximum pour 5 ml de propylène glycol.


Troisièmement, utiliser un vaporisateur pour consommer votre wax CBD, comme pour les fleurs et les résines.

Assurez vous de choisir un vaporisateur qui s’adapte à toutes les formes de chanvre et à leur point de combustion. Idéale pour les débutants, le vaporisateur est très facile d’utilisation.

Mettez votre wax CBD dans le petit récipient
prévu à cet effet, faites chauffer votre vaporisateur, et il ne vous reste plus qu’à inhaler.
Enfin, la dernière méthode, c’est l’ingestion. Vous pouvez l’incorporer en petite quantité dans vos préparations culinaires, les arômes et les effets du CBD seront parfaitement préservés.

Pour ressentir les premiers effets relaxants, il faudra attendre au moins 1 heure, le temps que les cannabinoïdes atteignent votre système digestif.

 

Résine de CBD :        



La pâte de CBD ressemble étrangement au haschisch et prend la forme d’une résine.


Vous pouvez la consommer par inhalation en utilisant un vaporisateur. Le mode d’administration est similaire à celui des fleurs, vous avez donc le choix entre l’inhalation, l’infusion dans vos boissons chaudes, ou l’incorporation dans vos préparations culinaires.


Pour vapoter, commencez par vous munir d’un vaporisateur de qualité.

Effritez votre  résine CBD  en miettes, puis placez le produit dans le récipient prévu à cet effet.


Tassez bien le produit, mais n’en mettez pas trop non plus, car cela risque de nuire à la bonne combustion de ce dernier.

Et si vous n’en mettez pas assez, la vaporisation ne sera pas efficace non plus. Remplissez le réservoir avec minutie, refermez-le, et faites chauffer votre vaporisateur.


Si votre vaporisateur propose des températures déjà intégrées, vous n’aurez rien à faire. Sinon, vous devrez prendre soin de toujours régler la température entre 160 et 220 degrés celsius.

En dessous des 160 degrés, la vaporisation ne fonctionnera pas, et au-delà de 220 degrés, vous allez brûler la résine et vous irriter la gorge. Bien entendu,
vous pouvez ajuster la température selon votre ressenti. Vapoter le CBD sous forme de e-liquide.

La cigarette électronique permet aussi de consommer du CBD.

La vape du CBD est un mode de consommation plutôt répandu.
Le vapotage et l’inhalation sont deux méthodes d’utilisation appréciées, car elles améliorent la biodisponibilité du CBD.

En passant directement par les poumons et le système respiratoire, les effets sont ressentis beaucoup plus rapidement qu’en utilisant
de l’huile de cannabidiol ou des produits comestibles.
Le vapotage permet aussi de réduire la dépendance à la cigarette. Il constitue donc une très bonne alternative au tabac.


Les liquides pour cigarette électronique au CBD se déclinent en deux types : 


 La version booster qui contient un fort concentré de CBD et qui s’utilise en
compagnie d’une base neutre, voire un e-liquide déjà préparé.

 Le e-liquide classique, il s’achète déjà prêt et possède différent taux de CBD


Inhaler le cannabidiol par vaporisation :


Le vaporisateur s’utilise avec des cristaux de CBD, de la fleur de cannabidiol ou encore de la résine de CBD.

Il vient chauffer le produit pour vous permettre une inhalation douce et riche en principes actifs.
Cette méthode vous permet de profiter des arômes uniques du cannabis, sans aucun danger pour votre santé :

pas de combustion, pas d’irritation, pas de tabac, pas d’addiction à la nicotine.

Seuls les vertus thérapeutiques et les saveurs exceptionnelles du chanvre vous sont offertes lorsque vous utilisez un vaporisateur.


Si vous êtes un ancien fumeur ou que vous êtes dans une démarche d’arrêter de fumer, c’est probablement la meilleure solution pour garder des sensations proches de la fumée d’un joint, mais en version totalement saine.


Comme expliqué précédemment, il suffit d’effriter vos  fleurs de CBD  de façon homogène, puis de les placer dans le réservoir prévu à cet effet.

Une fois que vous avez correctement préparé vos fleurs, vous pouvez préchauffer votre vaporisateur entre 160 et 220 degrés celsius.

Si vos fleurs sont assez sèches, n’hésitez pas à revoir la température à la baisse, et inversement si vos fleurs sont trop humides.

 


Huile de CBD :

 

Par voie sublinguale, Consommer du CBD avec la méthode sublinguale est la façon la plus courante d’utiliser le cannabidiol sous sa forme liquide.


L’huile CBD en sublinguale est aussi un mode d’administration facile et très rapide.

La seule contrainte : certains consommateurs n’apprécient pas son goût prononcé.


L’utilisation est simple : il suffit de déposer quelques gouttes de l’huile de CBD sous la langue et de les garder 60 à 90 secondes avant d’avaler.

Les composés sont absorbés par la glande sublinguale et directement envoyés dans le sang.

Si ce mode d’absorption est autant apprécié, c’est parce qu’il permet une assimilation du CBD plus rapide et sans dégradation de la part des enzymes digestives.

En effet, les molécules atteignent la circulation sanguine sans passer par le système digestif !
Vous pouvez également consommer une  huile CBD  par la voie orale. Pour ce faire, il suffit d’en verser quelques gouttes dans vos plats ou dans vos boissons avant de les ingérer.

Comme expliqué précédemment, avec cette méthode, les effets seront plus longs à apparaître puisque le CBD passe par votre système digestif.

Cependant, les effets peuvent facilement durer plusieurs heures.
En application locale par voie topique ou cutanée .

Le CBD s’utilise aussi par voie topique, en application locale sur la peau ou grâce à des massages.

Quelques gouttes d’une huile à base de CBD peuvent être ajoutées à vos produits cosmétiques ou appliquées directement sur la peau.

C’est pratique pour une utilisation ponctuelle afin de soulager un muscle douloureux par exemple.

C’est le meilleur allié des sportifs, puisqu’il favorise la relaxation ainsi que la récupération.


L’application cutanée du CBD convient aussi au traitement de certains problèmes de peaux comme l’acné ou l’eczéma.


La liste des différents modes de consommation va de pair avec les produits qui en contiennent, les cristaux de CBD par exemple ressemblent à du sucre et se diluent dans l’eau ou dans un e-liquide.


Pour conclure, quelle que soit la forme utilisée liquide ou solide, le CBD vous permet de profiter de ses nombreuses propriétés bénéfiques sur le corps et l’esprit.


Partager ce message



← Message plus ancien